Tableau, par Gérard Wajcman

wajcman_fig_5_800

« Que la topologie n’est pas pour la psychanalyse une métaphore. C’est de ce point, déroutant au premier abord, qu’il faudra partir pour en venir à parler sérieusement de peinture. C’est le point d’où Lacan part lui-même dans la leçon du 4 Mai 1966 de son Séminaire qui, cette année-là, portait sur L’objet de la psychanalyse — séminaire non publié, c’est-à-dire deux fois illisible — qui mènera, par la peinture, à une construction (pas moins qu’une construction du monde, bien étrangère à une vision) qui, je crois, vaut la peine (…) »

 

Montrer, situer, représenter, fondement, élémentaire, écran, surface, fond, marque, pictural, structure, combinatoire, projection, horizons, trou, couture, distance, fenêtre sont les titres de chapitres de ce texte lumineux, que nous publions ici en (presque) fac-similé, avec l’aimable autorisation de Gérard Wajcman et des éditeurs de la revue La part de l’œil, où il a été publié dans son numéro 2, en 1987, et que l’on peut se procurer en librairie. *

Télécharger le texte


* La part de l’œil, rue du Midi 144, B-1000 Bruxelles, tél/fax +32 (0)2 514 18 41. http://www.lapartdeloeil.be/fr/index.php

.

.

.

Une réflexion au sujet de « Tableau, par Gérard Wajcman »

  1. Ping : Politique, société, sciences, et autres textes | La section clinique de Nantes

Les commentaires sont fermés.